Deuxième édition de l’atelier
"Sources Ouvertes et Services" - SOS’2011

25 Janvier 2011 à Brest

En association avec EGC’2011


Présentation de l’atelier

Cet atelier fait suite à l’atelier du même nom qui a eu lieu en 2010 en association avec RFIA-2010 (http://weblab-project.org/workshop/RFIA_SOS.html).

Il veut mettre en exergue les multiples problèmes liés au traitement de données disponibles en sources ouvertes (SO). Les SO désignent l’ensemble média accessibles librement, gratuits ou payants, tels qu’Internet, les bases de données publiques, les journaux, les CD-ROM, les chaînes de télévision et de radio, etc. par opposition aux sources fermées dont la consultation nécessite de disposer d’autorisations spécifiques. Ces SO fournissent d’importants volumes de données multimédia hétérogènes (images, texte, audio, vidéo, etc.) qui nécessitent des traitements adaptés afin de permettre leur exploitation.
En plus des problématiques posées par l’hétérogénéité des données disponibles, l’enchaînement des traitements algorithmiques capables d’exploiter ces données représente un défi scientifique et technique. L’intérêt sera donc porté sur toutes les étapes, partant de la phase de découverte des sources d’informations, en passant par la collecte et l’analyse des données collectées jusqu’à la phase de capitalisation et d’exploitation.
L’atelier s’intéressera également aux choix architecturaux retenus pour la réalisation d’applications exploitant les SO. En effet, ces applications tentent généralement de concilier plusieurs briques logicielles (COTS, logiciels open source, développements ad hoc, etc.) afin de les faire cohabiter en vue de la réalisation d’une tâche particulière. L’accent sera mis sur les architectures orientées service (SOA) et sur l’utilisation des technologies du Web sémantique.
Cet atelier a pour but de rassembler des chercheurs issus des mondes académique et industriel afin d’obtenir un panel représentatif des acteurs confrontés à la diversité des problèmes rencontrés lors des travaux sur les sources ouvertes.


Thèmes de l’atelier

Les auteurs sont invités à envoyer des propositions ayant une portée théorique, méthodologique ou pratique, sur l’un des thèmes suivants (liste non exhaustive) :

  • Identification, et découverte automatique de sources d’informations
  • Accès et collecte d’informations à partir de sources ouvertes (Web, réseaux sociaux, flux RSS, etc.)
  • Classification, filtrage d’informations d’intérêt
  • Extraction d’informations à partir de textes non structurés et/ou utilisant des vocabulaires spécifiques (blogs, langage sms, forums, etc.)
  • Extraction d’informations à partir de gros volumes de données multi-médias (texte, image, vidéo, audio)
  • Modélisation et capitalisation des connaissances extraites à partir des sources ouvertes (ontologies, annotations sémantiques, etc.)
  • Exploitation des connaissances extraites à partir de sources ouvertes: raisonnement, aide à la décision, visualisation, etc.
  • Détection de signaux faibles
  • Evaluation et qualification des sources d’informations
  • Evaluation et qualification des informations extraites à partir de sources ouvertes
  • Plateformes d’intégration de services de traitement hétérogènes: interopérabilité des services, orchestration sémantique, etc.
  • Applications de veille stratégique ou économique à partir de sources ouvertes
  • Application de renseignements d’origine sources ouvertes (ROSO)